HomeEnglishPrestationsBoutiqueConcours PhotoArticlesGalerie Liens LégalDans la presse

infos@cmp-color.fr


  Photoshop, gestion de la couleur et impression

Verifiez d'abord la configuration couleur de photoshop, vous devriez avoir ceci:


  Toutes les idéss ci-dessous sont applicables aux impressions faites avec des imprimantes jet d'encre, mais ne sont pas forcément vraies pour d'autres systèmes d'impressions ...

L'impression avec une  gestion des couleurs correcte nécessite plusieures choses

                        -1 fichier RVB
                        -1
espace de travail ou  espace colorimétrique associé a votre fichier RVB - Adobe RGB 98 par exemple-
                        -1
profil ICC d'imprimante ou profil de sortie décrivant le comportement colorimétrique de votre imprimante
                        - le choix d'un
mode de conversion  perceptif ou relatif + choix de compensation du point noir activé ou non

                        Le Module de Gestion des Couleurs ( MGC ) de photoshop utilise ces variables pour envoyer à  votre driver d'imprimante un fichier oû la colorimétrie est définitive. Il faut bien comprendre quel processus se déclenche quand on imprime avec la gestion de couleurs activée: photoshop interpole d'abord votre fichier vers la résolution native du driver de l'imprimante: 720dpi pour les imprimantes A4 et A3, 360dpi pour les traceurs. Ensuite le module de gestion des couleurs calcule votre fichier en tenant compte de l'espace de travail associé a votre fichier, du profil ICC de votre imprimante et du type de mode de conversion.


Choix d'un espace de travail
                      Le choix d'un espace de travail RVB est une décision délicate. D'un côté, vous disposez d'un espace de travail dont la gamme des couleurs ( GAMUT ) est suffisante pour couvrir les espaces colorimétriques de tous les périphériques de votre flux de production. D'un autre côté, l'espace de travail risque d'être trop étendu. En mode RVB,  8  bits  par  couleur, chaque couleur R V B comporte 255  niveaux d'intensité. Plus l'espace de travail RVB est étendu, plus la distance est grande entre une valeur chromatique et son équivalent le plus proche. En conséquence, le passage d'un niveau d'intensité de couleur à un autre peut être très visible.  En pratique, si votre espace de travail est trop etendu ( avec prophoto par exemple ) vous risquez de dégrader votre image dans certains cas extrèmes. 
                      La grande majorité des imprimantes jet d'encre ont un gamut compris dans l'espace de travail adobe RGB 98, mais certaines imprimantes récentes comme l'Epson R800 ont un Gamut qui est supérieur dans les bleus-verts... il serait bon qu'adobe nous sorte un Adobe RGB 2004 un peu plus étendu ...

                      Sur le graphique 1 ci-dessous, la totalité du carré coloré représente les couleurs visibles par l'oeil. Un bleu defini en rvb par r:0 v:0 b:255 sera visuellement au point A si nous sommes dans l'espace sRGB, au point B si nous sommes dans l'espace Adobe RGB 98 et au point C dans l'espace prophoto. Pour une même valeur RVB nous avons bien différentes valeurs visuelles possibles... à méditer !

 
Graphique 1 Espaces ProPhoto ( gris ), Abobe RGB98 ( blanc ) et sRGB  ( jaune )
                 
Graphique 2 Espace ProPhoto et Imprimante Epson R800     Graphique 3 Espace Adobe RGB98 et imprimante Epson R800

                        Sur le graphique 2, l'imprimante ( courbe jaune ) a un Gamut inférieur a l'espace ProPhoto, comme il y a 255 valeurs possibles entre le point O et le  point E,   nous n'utilisont plus la totalité des 255 valeurs possibles ( entre O et E ), d'ou une possibilité de dégradés " en escalier"
Sur le graphique 3, l'imprimante ( courbe jaune ) a un gamut supérieur a l'espace Adobe RGB 98, l'espace de travail sera ici un facteur limitant pour les couleurs situées en dehors de celui-ci ( bleus -verts saturés ).
                      Si on travaille en 8 bits, l'idéal serait de choisir un espace de travail très légèrement supérieur au Gamut de son imprimante.
                      Si on travail en 16 bits, l'espace ProPhoto peut tres bien convenir car les 65536 valeurs possibles ( au lieu de 255 en 8 bits ) pour chaque composante RVB sont suffisantes pour restituer parfaitement tous vos dégradés


Choix d'un mode de conversion
                      Le mode de conversion défini  en fait la façon dont le Module de Gestion de Couleurs va intégrer vos différents paramètres pour calculer le fichier final qui sera envoyé au driver de l'imprimante. Pour les images photographiques, deux mode sont principalement utilisés:

Mode PERCEPTIF
                      Ce mode vise à conserver les relations visuelles entre les couleurs, afin qu'elles soient perçues comme naturelles à l'oeil nu, même si les valeurs chromatiques peuvent elles-mêmes varier. Ce mode convient aux images photographiques contenant beaucoup de couleurs non imprimables. 

Mode RELATIF
                      Ce mode compare les couleurs les plus saturées de l'espace colorimétrique source à celles de l'espace colorimétrique de destination et décale toutes les couleurs en conséquence. Les couleurs non imprimables sont remplacées par la couleur imprimable la plus proche dans l'espace colorimétrique de destination. Le mode Colorimétrie relative préserve davantage les couleurs originales de l'image que le mode Perception.


Utilisation de la compensation du point noir
                     
Lorsque la case mode avancé est cochée dans la boîte de dialogue couleurs, l'option avec compensation du point noir est disponible. Elle permet de définir la compensation des écarts de points noirs lors de la conversion des couleurs d'un espace colorimétrique à l'autre. Lorsque cette option est sélectionnée, la gamme dynamique complète de l'espace source et celle de l'espace cible sont mises en correspondance. Lorsqu'elle est désélectionnée, la gamme dynamique de l'espace source est simulée dans l'espace cible. Bien que ce mode puisse produire des ombres détourées ou grisées, il se révèle utile lorsque la valeur du point noir de l'espace source est plus foncée que celle du point noir de l'espace cible.


Conversion, attribution d'espace couleur
                      Dans certains cas, vous pouvez avoir besoin de convertir les couleurs d'un document dans un autre profil colorimétrique, de décrire un document avec un profil différent sans effectuer de conversions de couleur ou de supprimer complètement le profil d'un document. Ainsi, vous pouvez préparer le document pour une sortie différente ou rectifier le comportement d'une règle que vous ne voulez plus appliquer au document. Les commandes Attribuer un profil et Convertir en profil de Photoshop permettent de supprimer, réattribuer ou modifier les profils d'un document.

 

Commande ATTRIBUER UN PROFILE
 
  Pour
redéfinir et ré-assigner le profil d'un fichier  qui aurait disparu lors d'une copie par exemple

 

 

Commande CONVERTIR EN PROFIL
 
  Pour
convertir les couleurs d'un fichier d'un espace à un autre


Copyright (c) 2015 christophe metairie photographie - Tous droits reserves